News

3ème édition du „Torneo Guanto d’oro“. Le rapport.

Jack Schmidli, 8 octobre 2017

Cette fin de semaine, s’est disputée la troisième édition du „Torneo Guanto d’oro“, ou „Tournoi du gant d’or. Pas moins de 70 boxeurs se sont inscrits pour cette manifestation, ce qui représentait en termes de participation et de qualité des combats presque au Championnat suisse. L’équipe gagnante a été le Box-Club Locarno, de peu juste avant le NAB Frenkendorf. En tant que meilleur boxeur, malgré sa défaite lors du dernier combat, le Jury a nommé Jason Kuogo de Frauenfeld. Si, il y a un an, 19 combats étaient au programme, ce week-end il y en avait 30. La popularité de ce Tournoi, organisé par Americo Fernandez et son équipe, augmente chaque année. Le fait est que pendant ces deux jours, un seul KO a été enregistré et que seulement deux combats ont dû être stoppés par les arbitres (RSC = Referee stops Contest).


 

Du point de vue actuel, quatre combats méritent une mention spéciale : dans la catégorie Juniors, le combat entre Jason Kuogo, de Frauenfeld et le tessinois Simon Anselmi (BC Locarno). Lors du premier round, le boxeur de la suisse orientale était presque endormi. Il s’est réveillé à la deuxième reprise et bien rentré dans le combat vers la fin du round, ainsi Anselmi a été obligé de faire marche arrière. A la troisième reprise, le jeune boxeur, encadré par Engjell Toma, a impressionné par des combinaisons précises à la tête et au corps. Anselmi l’a accroché dans les cordes sans se battre. Afin de le protéger, l’arbitre aurait dû arrêter le combat plus tôt. Malgré sa défaite le Jury a déclaré Kuogo le meilleur boxeur du tournoi. 

Tiago Pugno de Riazzino et Arber Ibishi (BC Nyon) ont disputé la finale des poids légers. Les deux boxeurs n’ont rien laissé à leur adversaire et ont tenu la cadence jusqu’à la fin. Ibishi a pris sa revanche sur la défaite de la veille et gagné, même que de justesse, aux points.



Une très belle réussite pour un autre jeune talent. Attila Vargas, qui se bat pour le NAB Frenkendorf, s’est imposé aux points à l’unanimité des Juges, contre Yves Tazi (CP Carouge) dans la catégorie des poids welters.

Très serré, mais méritant d’être pris en compte sur la performance présentée tout au long des trois rounds, le boxeur vétéran du SBT Egzon Maliqaj (Box-Schule Gebenstorf), a remporté le combat contre Amado das Neves. Ce boxeur, entrainé par Pascal „Chagaev“ Stalder est un support important pour le SwissBoxingTeams.

De manière étonnante, mais finalement Vincent Kees (Club Yverdonois de boxe) a remporté le titre des poids mi-lourds contre Christian Pedrazzi (BC Ascona). Le jeune tessinois n’a tout simplement pas fait assez pour remporter la victoire, mais a montré son grand talent. 

Americo Fernandes a apprécié la victoire de son équipe (3 médailles d’or et 4 médailles d’argent. L’équipe de Frenkendorf a remporté 2 médailles d’or et 3 médailles d’argent et remporte ainsi la deuxième place avec seulement un point de retard. Le Club Pugilistique de Carouge a connu un beau succès avec 3 médailles d’or et une d’argent.



Le Jury a élu comme meilleur boxeur Jason Kuogo. En plus d’un petit trophée, il a également reçu une montre à la mode. Le deuxième nommé a été le combattif Arber Ibishi (BC Nyon) et le troisième le talentueux Attila Varga (NAB Frenkendorf).
 

Traduction : Franca Roncoroni

 

 




Weitere News


© 2017, Swiss Boxing Federation