News

Kinigamazi et Costantino honorés par la WBF

Bertrand Duboux, 16.01.2018

La fédération mondiale WBF (World Boxing Federation) a attribué ses récompenses pour la saison 2017 et deux membres du Club pugilistique Carouge ont été honorés à cette occasion. Il s’agit de Patrick Kinigamazi dans la catégorie « Boxeur de l’année » et Giorgio Costantino dans la catégorie « Entraîneur de l’année » ! Une magnifique confirmation des mérites de ce duo passionné qui porte haut les couleurs du club genevois, aussi bien en Suisse qu’à l’étranger.

Né au Rwanda, venu en Suisse en 1998 à l’âge de 15 ans, Patrick Kinigamazi (34 ans) a d’abord pratiqué avec succès le kick boxing (champion d’Europe et du monde entre 2007 et 2009). Il est entré en 2006 au CPC. Champion de Suisse des poids légers en 2007, puis champion d’Afrique en 2016 et double champion WBF des super-plume en 2017 (contre l’Argentin Farias et le Hongrois Lakatos), il n’a cessé de progresser sous la direction de Giorgio Costantino. Il compte désormais à son actif 30 combats professionnels et 28 victoires. Il n’a plus connu la défaite depuis décembre 2012 à Martigny face au Français Cornu.

Quant à Giorgio Costantino (59 ans), il n’est pas étranger à la progression de Kinigamazi depuis ses débuts en boxe anglaise. Lui-même a été champion de Suisse junior des poids moyens en 1977 avec le club de Châtelaine avant d’obtenir en 1987 le diplôme d’entraineur de la Fédération suisse de boxe. Au passage, il s’est notamment occupé d’Enrico Scacchia en vue de son championnat d’Europe, hélas perdu, contre le mi-lourd hollandais Blanchard.

Venu au CPC en 1992 après la disparition du fondateur François Sutter, Costantino a aidé à faire carrière notamment les Chiarelli, Zavattini, Sebihi, Turelli, Bossel, Petrosyan, Kassongo, Graidia et maintenant Kinigamazi. Un entraîneur comblé, aux nombreux succès et aux compétences reconnues, qui a permis à ses boxeurs de disputer sept championnats de Suisse et deux championnats d’Europe. Malheureusement le titre européen s’est toujours refusé à lui. Avec le frappeur Sofiane Sebihi, il a toutefois conquis à Florence la ceinture internationale IBF des super-moyens et aujourd’hui il se prend à rêver au titre mondial WBA ou WBC. Avec Kinigamazi ? Ca c’est une autre histoire…

 

 

 




Weitere News


© 2018, Swiss Boxing Federation