News

AIBA annonce un nouveau départ à Dubaï

Andreas Anderegg, 28.01.2017

L’Association Internationale de Boxe AIBA a ouvert un nouveau chapitre à Dubaï (Emirats Arabes Unis). L’ancien vice-président, le russe Gafur Rakhimov, assumera la présidence par intérim de l’italien Franco Falcinelli. En outre, toutes les structures et tous les engagements sont en cours de révision. Pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020, le CIO est candidat à des compétitions dans les dix catégories masculines et cinq catégories féminines.

Andreas Anderegg, représentant pour SwissBoxing à Dubai Waldemar Mencel, Andreas Anderegg, Jürgen Kyas et Michael Müller

Le week-end dernier, au cours d’une convention extraordinaire à Dubaï, c’est un grand gâchis qui a été présenté aux délégués de 109 associations nationales présents. La démission, l’an dernier, sous la pression du Comité exécutif et de plusieurs associations, du Dr. Ching-Kuo Wu, lequel avait initié de nombreuses réformes au cours de ses 10 ans de présidence, et qui avait largement dépassé ses pouvoirs. 

AIBA-Boxe professionnelle sans résonnance

L’implication de l’AIBA dans le domaine de la boxe professionnelle a été particulièrement fatale, où les investisseurs ont perdu des millions car la boxe professionnelle de l’AIBA n’intéressait tout simplement personne. De nombreux sponsors sont partis et la fortune de la fédération, autrefois majestueuse, s’est retrouvée dans les chiffres rouges. En outre, d’autres événements douteux au niveau présidentiel ont été relatés à Dubaï. Quand tout est venu au jour, le Président par intérim Franco Falcinelli (Italie), a parlé de l’année 2017 comme de l’année la plus triste de l’histoire de l’AIBA.

Rakhimov nouveau Président par intérim

Finalement, aucun des délégués n’a voulu se mouiller pour désigner l’ancien président de l’association, le Dr. Wu de la Chine, comme président d’honneur du Congrès extraordinaire qui se tiendra en novembre à Moscou. Ce congrès sera ouvert par le russe Gafur Rakhimov, qui a été élu président de l’AIBA en remplacement par intérim du président Franco Falcinelli.

Les structures seront vérifiées

Comme annoncé en ce qui concerne les activités sportives de l’AIBA, toutes les structures et tous les engagements sont en cours d’analyse. On peut supposer que les flops prendront fin et que l’AIBA se concentrera principalement sur ce qu’elle contrôle, la boxe olympique. Les développements émergeants pourront certainement être curieux. 

Deux nouvelles associations membres

En outre, avec les “Palau Boxing Federation” et “South Soudan Boxing Federation” deux nouvelles associations ont été ajoutées à l’AIBA, ce qui porte à 204 le nombre d’associations membres.

Les fédérations de boxe veulent toujours 10 catégories masculines aux Jeux Olympiques

AA. Lors des Jeux Olympiques, continueront à se disputer 10 catégories masculines et le nombre de catégories féminines, tels que proposé par le CIO, passera de trois à cinq. Cependant, chez les femmes on auro 12 participantes par catégorie à la place de 16. A plus long terme, même les dix catégories féminines auront lieu aux Jeux Olympiques. C’est ce que demandent les fédérations nationales des cinq associations continentales de l’AIBA dans une lettre au CIO signée à Dubaï. La boxe féminine est considérée comme un important porteur d’image paour la boxe et est maintenant soutenue presque sans restriction par les associations nationales. Le CIO avait annoncé qu’il supprimait deux catégories masculines sur dix pour les Jeux Olympiques de 2020, tout en augmentant les catégories féminines de trois à cinq.   

 

Traduction effectuée par Franca Roncoroni




Weitere News


© 2018, Swiss Boxing Federation