News

Kongolo domine copieusement le Letton Pokumeiko

Bertrand Duboux, 27.01.2018

Détenteur depuis août 2017 de la ceinture internationale WBC argent des poids mi-lourds, Yoann Kongolo (30 ans) n’a eu aucune difficulté à la défendre victorieusement à Riga face au Letton Andrejs Pokumeiko, copieusement dominé tout au long des dix rounds. Un combat que l’espoir lausannois a parfaitement maîtrisé grâce à sa formidable condition physique et à sa boxe puissante et plus élaborée. Le verdict en sa faveur traduit parfaitement sa domination aux points (98-90, 98-91, 99-89).

Dès la première reprise, Kongolo a mis la pression sur  un adversaire légèrement plus grand que lui mais qui n’a pu que rarement le tenir à distance avec son direct du gauche. Le plus souvent bousculé par les attaques en gauche-droite et crochets du Vaudois, Pokumeiko (16 succès, 12 défaites, 1 nul) a trouvé son salut en rompant. Ce style un peu fuyant a sans doute empêché Kongolo, qui a placé quelques uppercuts spectaculaires, de conclure l’affrontement avant la limite après avoir envoyé à plusieurs reprises le Balte sur les fesses, notamment au 10ème round où un assaut en crochet et droite a failli le projeter hors du ring !  Une seule fois pourtant, au 7ème round, il a été compté « huit » pour un réel knock down.

Souvent débordé et acculé, Pokumeiko a néanmoins réussi le pari de tenir les dix reprises malgré le traitement de choc auquel il a été soumis. Un constat qui met un petit bémol sur la performance du Lausannois, lequel s’est trop précipité, à sans doute trop cherché le coup dur et a manqué de précision dans les moments décisifs. Son matraquage permanent n’a pas eu le résultat escompté malgré quelques situations très critiques pour Pokumeiko qui a fini avec l’œil gauche sanguinolant. Un regret qui n’enlève rien aux mérites du professionnel de Fight District, toujours invaincu en onze combats et qui trace sa route sans rechercher la facilité, ce qui est tout à son honneur.

Incontestablement la Suisse tient avec Yoann Kongolo, venu à la boxe anglaise fin 2014 et sans aucun combat amateur, un formidable combattant d’avenir et de niveau international qui a encore sans doute quelques belles pages à écrire sur le ring grâce à sa force de frappe et à son style spectaculaire. Mais à condition de ne pas brûler les étapes malgré les propositions qui ne vont pas tarder à arriver sur le bureau de son manager.

 

 

 




Weitere News


© 2018, Swiss Boxing Federation