News

Ricardo Pereira crée l’Olympic Boxing Club Genève

Bertrand Duboux, 10.03.2018

Il était l’un des entraîneurs à succès du Club pugilistique Carouge. Mais apparemment Ricardo Pereira (37 ans) en voulait trop et dérangeait aussi par son tempérament et ses incessantes revendications. Trop tourné vers la compétition. Au fil des saisons, celles-ci ont fait naître quelques turbulences au sein du club carougeois. A défaut d’avoir pu obtenir du comité ce qu’il souhaitait, il a donc fini par démissionner à fin 2017 pour aller créer l’Olympic Boxing Club Genève en plein quartier des Eaux-Vives !

Une décision radicale qui prive le club carougeois de quelques uns de ses meilleurs éléments amateurs restés fidèles à l’entraîneur dissident, dont l’espoir Yves Tazi (24 ans, 17 victoires, 8 défaites) ainsi que Loïc Herzig (28 ans), Ryan Jaouli et le talentueux minime Jimmy Beckert (13 ans), entre autres. Au 5 rue Maunoir, là où en 1970 le fameux François Sutter avait installé sa salle du même nom (avant de fonder le CP Carouge en 1979), Ricardo Pereira se retrouve désormais à la tête d’une petite équipe motivée qui rêve de faire parler d’elle dans les années à venir.

L’histoire est un éternel recommencement et Ricardo Pereira le prouve en occupant le fief de celui qui fut son premier entraîneur (François Sutter est décédé en 2002 alors que Ricardo était âgé de  21 ans). Après quelques travaux d’aménagement, il a inauguré sa nouvelle salle le 8 janvier et s’est assuré la collaboration de plusieurs entraîneurs, dont Thierry Garibaldi, champion romand 2015, et Vittorio Pini, entre autres.

Désormais affilié à Swiss Boxing, l’Olympic Boxing Club Genève veut assurer la promotion et la pratique de la boxe anglaise du débutant au boxeur de compétition (garçons et filles) en passant par la boxe éducative, universitaire, des cours privés et des cours de cardio-boxing. Après deux mois d’existence, le club compte déjà 8 licenciés et a participé avec succès avec deux de ses jeunes éléments au meeting de Nyon le 10 février dernier.

Ouvert aux échanges, Ricardo Pereira multiplie les contacts pour offrir à ses pratiquants des opportunités de progresser et d’acquérir de l’expérience. Vendredi 23 février dernier, il a ainsi accueilli une importante délégation lausannoise de Fight District, emmenée par Jérémie Canabate et le fameux professionnel Yoann Kongolo (11 combats, 11 succès). Une façon de prouver que l’OBC Genève ne perd pas de temps et qu’il a hâte de jouer dans la cour des grands.

Après avoir participé aux championnats de Suisse juniors à Lucerne, l’OBC sera présent samedi 31 mars au traditionnel meeting de Palézieux avec notamment Yves Tazi. Celui-ci sera opposé à un adversaire français avant de disputer un autre combat en France le 14 avril.




Weitere News


© 2018, Swiss Boxing Federation