News

Benoît Huber vainqueur dans la douleur

 

Magnifique succès pour le meeting du Boxing Club Martigny
 

Bertrand Duboux, 15.04.2018

Malgré la pression et le défi qu’il s’est lancé à 31 ans, Benoît Huber n’a pas raté ses débuts professionnels. A Martigny, devant quelque 500 spectateurs acquis à sa cause, le multiple champion de Suisse des poids lourds a battu aux points le coriace Italo-Roumain Enache Ovidiu (28 ans), non sans avoir connu quelques moments difficiles. Un premier succès signé dans la douleur face à une opposition qui n’a pas été un « cadeau » malgré un palmarès modeste (3 défaites) et qui témoigne des progrès encore à réaliser par le Valaisan afin de pouvoir évoluer et s’affirmer au niveau où se situent ses ambitions internationales.

Revenu à la compétition en octobre 2016 après une pause de six saisons pour vivre sa vie à travers le monde, Benoît Huber (1m97, 90 kg) avait repris le cours de sa carrière avec deux nouveaux titres nationaux à son actif.. Mais pour le spectaculaire sédunois le manque de ring et de sparring-partners s’est vite fait sentir dans cette nouvelle catégorie face à une opposition plus dure que prévu.

Avantagé par son allonge et sa frappe redoutable (47 combats, 42 succès dont 50% avant la limite chez les amateurs), Huber était toutefois bien parti, donnant même l’impression de pouvoir s’imposer prématurément par ses attaques appuyées en gauche-droit-uppercut. Ovidiu allait toutefois se révéler un encaisseur hors pair. Sa frappe lourde et ses réactions furieuses par ses larges crochets en contre allaient même poser de sérieux problèmes au puncheur valaisan, méchamment bousculé au 3ème round et encore secoué az 4ème par une droite au visage qui l’a fait vaciller.

Désormais il a fallu à Huber, encore lâché par sa condition physique (c’est la première fois qu’il boxait au-delà de trois reprises !), s’accrocher dans cette seconde partie de combat. Le Valaisan a toutefois prouvé qu’il avait du cœur. Il a terminé au courage, parvenant à dominer la fin de match face à un adversaire qui misait sur sa puissance et n’a rien voulu céder. Plusieurs fois Huber, qui cherchait avant tout le coup décisif, a réussi à placer sa terrible droite dans l’ultime reprise. L’Italo-Roumain a même vu les étoiles et à failli tomber à 15 secondes du coup de gong final !

Un dénouement à suspense à l’issue d’un affrontement musclé et très intense. Et un premier succès mérité pour Benoît Huber. Le néo-professionnel du BC Octodure Martigny avait besoin de prendre ses marques et de franchir un nouveau palier. C’est fait, désormais, face à un adversaire qui n’était pas un faire-valoir (comme c’est généralement le cas dans ce genre de situation). Il sait désormais à quoi s’attendre dans cette nouvelle aventure qui s’annonce comme une deuxième carrière.

L’autre combat professionnel a vu la nouvelle victoire aux points de Julien Calvete (26 ans) face à l’Italien Antonino Sponziello (3 victoires, 1 nul, 7 défaites). Un succès à l’unanimité mais également dans la douleur pour le petit poids léger nyonnais qui a péché par précipitation. Véritable machine à frapper, Calvete s’est imposé grâce à une condition physique exceptionnelle. Très bon technicien et bon frappeur, l’Italien a donné plusieurs fois l’impression d’être débordé et même en perdition mais il a néanmoins souvent contré très durement Calvete, qui a signé à cette occasion son 6ème succès en 7 combats.

Chez les amateurs, on a apprécié le style et la belle technique du débutant nyonais Oskar Arthur Crettenand (21 ans), mais on a surtout vibré à la très belle victoire de Julien Baillifard (BC Martigny) face au puissant frappeur Khan Agah Nazari (NAB Frekendorf). Plusieurs fois secoué au 1er round, envoyé au tapis à la 2ème reprise sur un crochet droit en contre, l’expérimenté Valaisan (28 ans, 20 succès 14 défaites) a dû puiser dans ses réserves pour refaire son retard et parvenir à renverser la situation à son avantage grâce à une fin de match au courage.

Résultats :

Légers, 6x3 : Julien Calvete (BC Nyon) bat Antonino Sponziella (Ita) aux points (58-56, 58-56, 58-56).

Lourds-légers, 6x3 : Benoît Huber (BC Octodure) bat Enache Ovidiu (Rou/Ita) aux points (58-56, 59-55, 59-55)




Weitere News


© 2018, Swiss Boxing Federation