News

Nouveau défi pour Kongolo à Toulouse

Bertrand Duboux, 18.05.2018

Quatre mois après son dernier combat victorieux à Riga (Lettonie), Yoann Kongolo n’en peut plus d’attendre de remonter sur le ring. Ce sera fait le vendredi 25 mai à Toulouse face au Français d’origine congolaise Doudou Ngumbu, classé 13ème mondial WBC, qui défendra à cette occasion pour la deuxième fois sa ceinture WBC francophone des mi-lourds. Un examen de passage délicat pour Kongolo, invaincu en 11 combats, mais qui est aussi une opportunité à saisir pour lui permettre de gravir les échelons de la grande notorité internationale à laquelle il aspire depuis ses débuts professionnels, en novembre 2016.

D’un côté le puissant et spectaculaire lausannois (30 ans), ambitieux et impatient de rencontrer les meilleurs de sa catégorie ; de l’autre un adversaire très expérimenté qui totalise 45 combats depuis 2007 (37 victoires, 8 défaites) et non dénué de frappe (14 succès avant la limite), ce qui lui a permis d’être titré dans différentes fédérations (ceintures internationale puis intercontinentale WBC des mi-lourds, champion d’Afrique ABU, ceinture européenne WBO, ceinture WBC francophone notamment).

Incontestablement Doudou Ngumbu (36 ans) s’annonce, sur le papier, comme le meilleur adversaire opposé à ce jour à Kongolo. Pas de quoi impressionner toutefois le lausannois, lui-même double détenteur de la ceinture internationale WBC argent et champion d’Europe EBU-EE, mais qui aura à gérer un autre handicap : l’allonge (1m80 contre 1m75). Une situation à laquelle le Vaudois est habitué et dont il s’accommode parfaitement grâce à sa redoutable force de frappe et surtout à une maîtrise technique remarquable.

Il s’agira probablement du dernier combat de Yoann Kongolo en mi-lourd avant de descendre en super-moyen (76,205 kg) où sa petite taille sera moins handicapante, à condition de perdre au moins cinq kilos ! En attendant, ses progrès techniques se vérifient à chacune de ses séances de sparring-partner et sa condition physique est telle que ces qualités-là alliées à son punch devraient lui permettre de relever ce nouveau défi et d’ajouter une nouvelle ligne à son palmarès et une nouvelle ceinture à sa collection.

Mehdi Ben Hamira passe professionnel

Après Yoann Kongolo, la boxe lausannoise va accueillir un autre professionnel : Mehdi Ben Hamira (25 ans), double champion de Suisse amateur des super-lourds en 2014 et 2016.  Né à Lausanne de parents italo-tunisiens, cet athlète puissant (106 kg) poursuit désormais sa carrière sous les couleurs du Fight District avec l’aide du promoteur immobilier Cabal Crenn, fondateur et directeur du grand club lausannois. Conseillé et entraîné par Yoann Kongolo et Jérémie Canabate en personne, il disputera son premier combat pro le 1er juin prochain au Bout-du-monde, à Carouge, dans le cadre du meeting organisé par Noblem Promotion (5 combats pros à l’affiche) au cours duquel Patrick Kinigamazi (28 succès, 2 défaites) défendra pour la troisième fois sa ceinture mondiale WBF des super-plume face au jeune Nicaraguayen Ramiro Blanco (17 succès, 3 nuls, 2 défaites).

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Weitere News


© 2018, Swiss Boxing Federation