News

L’INTERVIEW. Aujourd’hui avec Andri Beiner



swissboxing.ch interroge en toute simplicité les boxeurs et boxeuses suisses qui montent sur les rings suisses et étrangers et ont acquis une certaine renommée nationale. L’objectif est de mieux faire connaitre ces athlètes au public.

Jack Schmidli, Web Publisher

Aujourd’hui, nous interviewons le jeune talent Andri Beiner. Andri est entrainé par Christina Nigg du Box Team Thun-Oberland.

Jack Schmidli : Quand a-tu commencé la boxe et qu’est-ce qui vous a motivé pour faire ce sport ?

Andri Beiner : A l’âge de 10 ans j’ai commencé à regarder les films de Rocky. J’aimais tellement que le l’ai ai regardé encore et encore jusqu’à ce que, en 2013, mon père n’inscrive pour une première formation. Après cela j’étais encore plus enthousiaste et branché.

Pour toi, quel est le meilleur boxeur de tous les temps et pourquoi ?

J’aime les qualités de certains grands athlètes que j’essaie d’imiter dans mon petit, que ce soit la technique de Vasyl Lomachenko, le courage de Joe Frazier ou la force de Gennady Golovkin.  Cependant, Muhammad Ali, qui a écrit l’histoire et s’est engagé dans la politique en plus de la boxe, a été le plus enthousiasmant pour moi et suscite ma grande admiration.

Le plus beau combat que tu as vu (en direct ou à la TV) ?

Muhammad Ali vs Joe Frazier, le thriller de Manille. Les deux athlètes se sont bien battus dans des conditions extrêmes, cela m’a beaucoup passionné. Cela m’a également montré qu’avec le cœur et la volonté beaucoup de choses sont possibles.

Andri Beiner (l.) en action

Chez les Amateurs, quel a été ton meilleur résultat ?

Je pense que le tournoi EBC en 2017 à Martigny, a été mon point culminant lorsque j’ai battu Noah Fischer en finale. 

Quel a été ton adversaire le plus difficile et pourquoi ?

C’est le Champion d’Europe, le russe Ivan Stupin, qui a réalisé une cadence incroyable avec des coups durs et rapides.

Tes forces et tes faiblesses en tant que boxeur ?

Ma sensibilité est ma force et ma faiblesse.

Combien d’heures d’entraînement par semaine ? Ton type d’entraînement ?  
 
Je m’entraine 8 à 10 heures par semaine. Je peux me le permettre car je fréquente un gymnase sportif, où je dispose de suffisamment de temps pour pratiquer mon sport. Mon but est de m’entraîner toujours avec joie.

Souhaite-tu plus tard passer professionnel ?  

Je pense que c’est le rêve de chaque boxeur de se lancer dans une carrière professionnelle car nos modèles sont des boxeurs professionnels.
   
Nourriture et restaurants préférés ?

J’aime la cuisine italienne ! Surtout les pizzerias et glaciers. Les meilleures glaces de Suisse, et j’en mange souvent, je les trouve à la Gelateria de Berne.

Quel autre sport aurais-tu pratiqué si tu n’avais pas commencé la boxe ?     
  
Comme ma mère a beaucoup d’anxiété pour moi, elle aurait préféré que je reste au football. Cependant, je suis content que maintenant elle me soutienne.  

Ton meilleur conseil aux jeunes qui souhaitent pratiquer la boxe ?

Toujours rester à l’écoute !

Tes hobbies autres que la boxe ?

Je pense les vacances à la mer car j’aime pratiquer le kitesurf.

Merci d’avoir pris le temps pour cet entretien. Nous te souhaitons tout le meilleur et surtout en particulier une bonne santé et des succès sportifs.

Age :  18
Taille : 1.83m
Position :  Droitier
Palmarès :  62 combats, 47 victoires et 15 défaites
Classe de poids :  69kg (Welter)
Titres gagnés :  Champion suisse 2016/17/18. Champion DTM 2015/16/18
Prochain combat :  22 septembre à Frauenfeld
 



Traduction effectuée par Franca Roncoroni
 




Weitere News


© 2018, Swiss Boxing Federation