News

Benoît Huber et Bruno Tavarès expéditifs

Bertrand Duboux, 07.10.2018

Pour son combat de rentrée à Lausanne, après les vacances estivales, Benoît Huber (31 ans) s’est montré expéditif face au Bosniaque Semir Dautovic (85,600 kg) qui lui a pourtant offert une opposition bien plus consistante que lors de ses deux premiers combats. Bien en condition, le poids lourd-léger valaisan (88,800 kg) s’est imposé par ko technique au 2ème round mais non sans avoir connu une chaude alerte à la première reprise sur un terrible crochet du gauche qui l’a mis en grande difficulté. Sérieusement touché à l’oreille droite, le Sédunois a vacillé et a flotté dangereusement. Mais il a réussi à faire face à la pression de Dautovic qui a ensuite cédé face à sa force de frappe.

Un combat musclé qui a tenu toutes ses promesses entre deux frappeurs très affutés et déterminés. Invaincu en cinq combats mais également néo-professionnel,  Dautovic (29 ans, 1m90) a fait passer un frisson dans le camp valaisan lorsqu’il a surpris Huber avec son arme maîtresse. Dès le 2ème round, il a toutefois subi un véritable traitement de choc de la part du multiple champion de Suisse. Bien en ligne, Huber (1m97) a touché du gauche régulièrement. Mais il a aussi joué avec le feu en lançant des assauts de trop loin, au risque de se faire contrer.

Déchaîné, le Valaisan a appuyé ses coups et sur une attaque en crochet du gauche suivi d’une droite à la face, Dautovic a subi un 1er knock down sévère. A peine remis, il a encore dû encaisser de terribles séries au corps qui l’ont mis à mal et l’ont fait plier. Suite à ce 2ème knock down, l’arbitre Fabian Guggenheim a décidé de mettre fin à l’affrontement pour éviter à Dautovic une défaite plus brutale.

En net progrès, Benoît Huber s’est montré une nouvelle fois très efficace face à un adversaire de qualité qui l’a obligé à faire étalage de tout son potentiel. Il signe son troisième succès consécutif mais des lacunes subsistent toujours dans son jeu défensif.

Quant à Bruno Tavarès (12 succès, 1 nul, 2 défaites), il a effacé sa douloureuse défaite de mai dernier à Malaga (ko 7ème) en battant le solide Bosniaque Senad Katic (23 ans) par ko technique au 5ème round. Face à un néo-professionnel invaincu (3 succès) et doté d’une redoutable puissance de frappe, rien n’a été facile pour le technicien fribourgeois (27 ans) qui a dû se préserver des coups de massue du jeune Katic. Tavarès a toutefois réussi à prendre l’ascendant au fil des rounds. Plus complet, plus technique, plus précis, il s’est progressivement libéré face à un adversaire constamment dangereux. Fatigué, Katic a décliné au 5ème round, bousculé, acculé et touché à 5 secondes du coup de gong par une superbe droite de Tavarès. Compté « huit », il a ensuite été arrêté par l’arbitre, Fabian Guggenheim. Résultats :

Professionnels

Super-moyens, 6x3 : Bruno Tavarès (BC Villars-sur-Glâne) bat Senad Katic (Bosnie) ko technique 5ème.

Lourds-légers, 6x3 : Benoît Huber (BC Octodure Martigny) bat Semir Dautovic (Bosnie) ko technique 2ème round.

 




Weitere News


© 2018, Swiss Boxing Federation