News

Quatrième succès pour Benoît Huber

Bertrand Duboux, 28.10.2018

Tout s’enchaîne parfaitement pour Benoît Huber qui a gagné à la Mooshalle de Guemligen, dans la banlieue de Berne, son quatrième combat d’affilée depuis qu’il est passé professionnel, en avril dernier. Une victoire avant la limite sur une attaque en crochet gauche au foie suivi d’un crochet droit dans les côtes qui a mis k.o. au début du 3ème round le Croate Tomislav Rudan (30 ans), un mercenaire du ring avec 31 matches au compteur (7 succès, 1 nul, 23 défaites).


Foto: Ueli E. Adam

Face à la force de frappe du lourd-léger valaisan (1,97, 88,5 kg), l’expérience de Rudan n’a rien pu faire. Dix années à bourlinguer à travers l’Europe n’ont pu empêcher Huber, concentré et très appliqué, de s’imposer comme le patron du ring. Dès les premiers échanges, il s’est montré offensif et agressif et a placé des coups appuyés. Mais il a aussi été touché à deux reprises par les réactions de Rudan qui s’est ensuite appliqué à serrer la garde afin de se préserver du traitement de choc qui lui était réservé.

Dès la 2ème reprise, durement secoué par une magnifique droite, Rudan s’est fermé. Il a cherché son salut dans les accrochages ou alors dans la fuite en arrière, mais les attaques à répétition de Huber l’ont mis en difficulté et il n’a pas fallu plus de 30 secondes au début du 3ème round pour que prenne fin un affrontement déséquilibré.

J’ai gagné, certes, mais  je ne suis pas content ! j’aurais dû faire mieux. Je voulais gagner par k.o au 1er round et je n’ai pas réussi. Il avait l’expérience pour lui. Après la première reprise, il s’est mieux protégé. Il a pris conscience de ma force de frappe mais moi j’aime mieux les gars qui avancent et qui viennent au contact, a estimé Benoît.


Foto: Ueli E. Adam

Il n’empêche que le  dénouement confirme une nouvelle fois les qualités de frappeur de Benoît Huber (31 ans) qui cherche à s’améliorer à chacun de ses matches. Pour l’heure, il fait ses classes contre une opposition certes modeste, mais comme d’autres avant lui. Et l’important est de franchir les obstacles et les paliers sans rater la marche, en attendant des échéances plus importantes dans son fief de Martigny, notamment le 17 novembre dans le cadre d’une soirée Total Fight consacrée aux arts martiaux et le 8 décembre à l’occasion du meeting de son club, le Boxing Club d’Octodure. Résultat :

Lourds-légers, 6x3 : Benoît Huber (BC d’Octodure Martigny/88,5 kg) bat Tomislav Rudan (Croatie, 90,5 kg) KO 3ème round.

 

 

 

 

 

 

 




Weitere News


© 2018, Swiss Boxing Federation