News

Huber vs Rondena le 8 décembre à Martigny

Trois combats pros pour les dix ans du BC d’Octodure

Bertrand Duboux, 29.11.2018

Fondé il a dix ans par Philippe Abate, le Boxing Club d’Octodure veut marquer le coup samedi 8 décembre à la salle du Bourg, à Martigny. Il organisera son dixième meeting avec une dizaine de combats d’amateurs et surtout trois combats professionnels en 6x3 avec en tête d’affiche son boxeur vedette Benoît Huber (1m97/89 kg).

Porté par la vague du succès, Benoît Huber (31 ans) a décidé de ne pas perdre de temps. Depuis qu’il est passé professionnel, en avril dernier, il a déjà disputé cinq combats, tous gagnés, et en disputera un sixième face à l’Italien Matteo Rondena (28 ans, 6-4-0). Avec dix matches à son actif, celui-ci est classé en 2ème série et présente un léger avantage d’expérience mais la force de frappe du lourd-léger valaisan plaide en sa faveur, bien que Rondena (1m88) ait signé cinq de ses six victoires avant la limite grâce notamment à un méchant direct du droit !

Pour Huber, l’occasion est belle de terminer l’année en beauté devant son public. Il s’agit toutefois d’éviter l’excès de confiance. La leçon de son dur affrontement avec le Hongrois Kozma, le 17 novembre dernier, doit lui servir d’avertissement dans une catégorie de poids où les coups sont lourds et parfois dévastateurs ! Force de frappe, technique, esquives, ses qualités principales, ne suffisent pas à lui garantir l’impunité sur le ring. En urgence, il doit régler son problème défensif sur son côté gauche afin de poursuivre sans accroc sa route vers les sommets auxquels son talent peut lui permettre de rêver.

Confiant en ses possibilités, remis d’aplomb par une courte période de récupération, le frappeur du BC d’Octodure est prêt à offrir un spectacle de qualité à ses supporters qui le découvrent un peu plus à chacun de ses combats. Avec son entraîneur-manager Philippe Abate il progresse régulièrement et s’efforce de gommer ses lacunes actuelles, vestiges d’une carrière amateur où ses atouts l’ont mis trop facilement hors de portée de ses adversaires.

 Deux autres professionnels figurent également au programme de cette soirée qui doit marquer la courte existence du club martignerain. Pour remplacer l’invaincu lourd-léger tessinois Andrija Petric, forfait, Philippe Abate a pu trouver Shgipjon Hoti (BC Villars-sur-Glâne, 2 combats, 2 succès)) qui sera opposé au solide Serbe Milos Jankovic (25 ans, 1-6-1) alors que le néo-pro du BC Nyon, le poids léger Arber ibishi (25 ans, 3 combats, 3 victoires) rencontrera l’Italien d’origine pakistanaise Shoaib Zaman (27 ans, 4-5-2).

De quoi créer l’ambiance et combler les passionnés qui désespèrent de voir la boxe revenir enfin au premier plan de l’actualité sportive en Valais. Et offrir aussi des émotions aux colonies italienne, kosovare et serbe qui aiment à se retrouver autour du ring pour soutenir leurs représentants.

 

 

 

 

 

 

 




Weitere News


© 2018, Swiss Boxing Federation