News

SBT à Strandja Tournoi in Sofia (13. – 20.2.2019)

Stephan Bernhard, 20.02.2019

Le Swiss Boxing Team commence cette année avec deux équipes d'élite et une sélection junior en compétition. Sandra Brügger, Ukë "Le loup" Smajli, Angel "Floyd" Roque et Tiago Pugno ont tous eu une excellente performance lors du tournoi de grande classe Strandja en Bulgarie. Attila Varga était absent pour cause de maladie. L’espoir olympique suisse, Ukë Smajli, a même fait un excellent début d’année 2019 ! Avec trois combats convaincants, il a remporté la médaille de bronze au plus ancien tournoi de boxe européen !


Vous pouvez en toute confiance appeler ce rendez-vous des meilleurs boxeurs une mini-MW : la 70e édition réunissant 300 boxeurs de 40 pays du monde entier. Les catégories allaient de 48 à 75 kg pour les femmes et de toutes les catégories de poids olympiques (49 à + 91 kg) pour les hommes. Pour déterminer les gagnants, plus de 370 combats en 2 rings étaient nécessaires.

Après un laissez-passer au premier tour, le maître étudiant en économie basé à Zurich a battu le boxeur local Plamen Petkov et le boxeur azerbaïdjanais Rauf Rahimov avec 3 votes des juges et a battu l'américain Khalil Coe en demi-finale avec le même résultat. Ces résultats montrent à quel point le sommet est proche. Souvent, ce sont les détails qui déterminent qui va prendre de l'avance et qui doit faire sa valise tôt.

En conséquence, l’année prochaine, la tâche sera difficile pour se qualifier pour les OS à Tokyo. Cette médaille de bronze au plus grand tournoi du monde devrait être le signal de départ. La prochaine étape est la Chemiepokal (nouvelle à Cologne) au programme. Viennent ensuite le tournoi Feliks Stamm à Varsovie et la fin du mois de juin, qui constituent le premier fait saillant de la saison des Eurogames à Minsk.

Le même programme de préparation avec les Eurogames comme sacre devrait également passer par nos deux autres boxeurs masculins de la sélection A, Tiago Pugno et Angel "Floyd" Roque. Les deux ne se sont pas bien comportés à Sofia : ils ont tous deux échoué lors du premier combat contre des adversaires puissants. Tiago a dû abandonner le combat au premier tour contre l’Ouzbek Abdulkhay Sharakhmatov, alors qu’une blessure à la main s’est réveillée.

Angel a fait face à l'américain Javier Martinez. Le champion suisse zurichois a réalisé un bon premier tour, mais a perdu un peu du concept à la seconde et a finalement dû battre 1-4 aux points.

Sandra Brügger a remporté son premier combat contre l’héroïne bulgare Denitsa Eliseeva 4-1 et, le lendemain, s'est inclinée face à l'Anglaise Nicole Murney Paige, 0-5.

Conclusion : comme on le sait depuis longtemps, les grands tournois internationaux soufflent un vent impétueux. Il est donc encore plus agréable que nous ayons deux boxeurs, Ukë Smajli et Sandra Brügger, qui jouent un rôle important et qui, avec Tiago Pugno, Angel Roque et quelques autres, espèrent en l'avenir.




Weitere News


© 2019, Swiss Boxing Federation