News

Kinigamazi, Kongolo, Kassongo en vedette

Bertrand Duboux, 17.06.2019

Décidément Patrick Kinigamazi a des ressources hors du commun, et pas seulement sur le ring. Malgré des difficultés pour obtenir les autorisations dûes à des problèmes administratifs, il a finalement reçu de Swiss Boxing le feu vert pour le meeting du vendredi 28 juin au Théâtre du Léman, à Genève, qu’il organise avec sa société, Noblem Promotion.

Une importante et belle soirée en perspective pour ceux qui aiment la boxe de haut niveau. Grâce à Kinigamazi en personne, détenteur de la ceinture mondiale WBF des super-plume, et opposé en 10x3 au Slovaque Martin Parlagi (31 ans/25 succès dont 14 KO, 3 défaites, 1 nul), classé 1ère série internationale. Celui-ci reste sur une défaite récente (ko technique) en Angleterre face à l’espoir Alex Dilmaghan (Parlagi n’a été battu que par des Britannniques à ce jour !) mais il s’annonce comme un adversaire redoutable et dangereux pour la perle noire du CP Carouge qui n’a plus connu la défaite depuis sept ans. Et qui tentera d’imposer un rythme élevé et son exceptionnelle condition phyisique pour ajouter une ligne supplémentaire à son magnifique palmarès.

Championnat du monde WBFJordan McCorry vs Patrick Kinigamazi le 13.12.2019 à Genève.
Photo: Stéphane Chollet

A 35 ans, Kinigamazi (30-2-0) est l’un des meilleurs professionnels actifs en Suisse. Il ne mettra toutefois pas son titre WBF en jeu contre Parlagi. Il s’agit pour lui d’améliorer sa position dans le classement mondial en attendant une opportunité (qui tarde à venir !) pour éventuiellement disputer à l’étranger un championnat du monde plus prestigieux dans l’une des fédérations majeures (WBC, WBA, IBF, WBO). Un pari qu’il est prêt à relever à n’importe quel prix avec son entraîneur Giorgio Costantino.

Autre moment fort, celui qui mettra aux prises le frappeur lausannois Yoann Kongolo (32 ans/13-1-0) et le solide Georgien Levan Shonia (34 ans/15-14-0), habitué aux combats musclés. Jeune pro, celui-ci était bien parti avant de s’incliner aux points, en avril 2009, à Berne,  face au Fribourgeois Yves Studer pour la ceinture européenne EBU-EE des moyens (pays hors de l’Union). Depuis lors Shonia a perdu 9 de ses 11 derniers matches mais, malgré l’usure du temps, son expérience est un atout face à Kongolo qui avait échoué en mai 2018 à Toulouse face au chevronné Doudou N’Gumbu (37 ans/37-8-0).

Depuis cet échec, Kongolo (ex-détenteur de la ceinture internationale WBC des mi-lourds et champion EBU-EE) a repris sa marche en avant par deux succès en décembre dernier face aux Serbes Savic (ko 3ème à Genève) et Geard Ajetovic (points 6 à Berne). Deux belles performances, en super-moyens désormais, qui contribuent à entretenir l’espoir et à lui permettre de nourrir d’intéressantes perspectives d’avenir.

Il en est de même pour Cédric Kassongo (32 ans/8-5-2) à condition qu’il domine l’espoir georgien Nukri Gamgebeli (21 ans/10-6-0) à la force de frappe reconnue (7 ko pour 10 succès !). Petit doué de la boxe suisse à ses débuts, le super-léger genevois s’est un peu perdu en route. Sa carrière a connu des hauts et des bas, à cause de blessures et de différents problèmes, mais les qualités techniques et la motivation sont  toujours là. Remis en selle le 13 décembre dernier par une victoire convaincnte sur l’excellent Bulgare Markov, il entend poursuivre l’aventure encore quelques années. Pour ce faire, Kassongo doit éviter de prendre trop de liberté avec l’entraînement et bannir l’excès de confiance, ce qui lui a joué de trop mauvais tours jusque là.

Quant au puissant Bruno Bouhi (34 ans/4-2-0), qui réside à New York depuis quatre saisons, il va revenir spécialement à Genève pour affronter l’Espagnol Sergio Perez de la Cruz (1-0-0). La preuve qu’il a toujours la passion de son sport malgré la distance ! Autre combat d’encadrement, celui qui va opposer le poids lourd Mehdi Ben Hamira (27 ans/2-0-0) à l’Espagnol Daniel Robles (29 ans /3-5-2). Le double champion de Suisse amateur devra se présenter en bonne condition physique, car ses belles qualités techniques risquent de ne pas suffire face à l’expérience de son adversaire. Ce qui n’est pas évident pour un technicien en génie civil quotidiennement appelé à travailler sur les chantiers de la région lausannoise.

Programme de la soirée :

Théâtre du Léman, 19  Quai du Mont Blanc, 1201/Genève

Ouverture des portes à 18h30

Combats amateurs (3) dès 19h00, puis les professionnels

10x3, super-plume : Patrick Kinigamazi (CP Carouge) vs Martin Parlagi (Svk/25-3-1)

6x3, super-moyens: Yoann Kongolo (Fight District/13-1-0) vs Levan Shonia (Geo/15-14-0)

6x3, super-légers: Cédric Kassongo (CP Carouge/8-5-2) vs Nukri Gamgebeli (Geo/10-6-0)

6x3, lourds: Mehdi Ben Hamira (Fight District/2-0-0) vs Daniel Robles (Esp/3-5-2)

6x3, mi-lourds: Bruno Bouhi (CP Carouge/4-2-0) vs Sergio Perez de la Cruz (Esp/1-0-0)




Weitere News


© 2019, Swiss Boxing Federation